Être productrice-cueilleuse de plantes…

… des règles & une déontologie.

Suite à la diffusion télévisée d’un reportage hier soir, consacré au métier de cueilleur-producteur de plantes pour tisanes, & des questions de mes abonnés, je me dois de réagir.
En effet, moi aussi, j’ai été surprise par certaines méthodes présentées & avec lesquelles je ne suis pas en accord.
C’est pourquoi je souhaite éclaircir certains points:
* Je me déplace à minima avec mon véhicule pour les points les plus éloignés, & c’est à pied que je rejoins mes stations de cueillette, pour ne pas trop déranger la faune.
* Mes contenants de récoltes sont des sacs en coton de dimension raisonnable pour éviter le tassement des végétaux collectés, & non pas des sacs en bâche & autres seaux en plastique…
*La cueillette s’effectue entièrement manuellement sans arrachage, tout au plus avec un sécateur manuel « désinfecté » à la flamme, sans mettre à nu un arbre comme vu dans le reportage.
Quid du respect des insectes pollinisateurs & de la faune fréquentant cet arbre?
Des massifs d’aubépine disparaissent chaque année, victimes du feu bactérien transmis par des lames lors des coupes abusives sur les bords des chemins.
*Mon mode de cueillette respecte la pérennité & la capacité de reproduction des plantes, sur les stations que je fréquente, même si cela implique plus de marche & de temps pour une quantité plus limitée.
*Je ne démarre une cueillette qu’après la rosée du matin & hors temps de pluie, pour préserver les qualités organoleptiques, les substances actives des plantes & favoriser un séchage régulier.
*Mon temps maximal de cueillette est limité à environ 2 heures jusqu’au retour au séchoir, dans ce même objectif.
*J’assure moi-même un tri manuel & dispose les végétaux en couches fines sur des claies de bois recouvertes d’une toile à beurre pour une déshydratation progressive à température ambiante à l’abri de la lumière, & en assure la surveillance régulière.
J’ai fait le choix d’exercer mon activité à taille humaine, respectant la biodiversité & vous, mes clients.

Certes, cela limite mes potentiels de revenus, mais, je dors sur mes 2 oreilles!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s